News

H24 Finance : 30 ans, 13 milliards d’euros, nous sommes… ?

par H24 Finance

Tocqueville Finance ! La société de gestion, qui fait partie du groupe La Banque Postale Asset Management, se développe autour de quatre pôles d’expertise : croissance, thématiques, petites & moyennes capitalisations et enfin la gestion Value.

L’expertise de Tocqueville Finance dans la gestion Value est reconnue avec notamment 400 millions € gérés par Tocqueville Value Europe ISR, un fonds labellisé ISR version 2, et 1,5 milliard € gérés par LBPAM ISR Value Euro, fonds ISR version 1.

A l’heure où l’urgence des marchés fait place à l’instantané et aux tactiques de sauvegarde des portefeuilles, nous avons cherché à comprendre le point de vue de Tocqueville et à connaître ses ambitions à long terme.

« Quand on a des crises de cette ampleur, elles ont pour effet d’accélérer les tendances préexistantes. »

Michel Saugné ajoute que l’ « on a vécu longtemps dans une bulle en oubliant nos manques de ressources naturelles, nos carences en matière de défense et en ignorant que nous ne sommes pas entourés de mer comme les États-Unis ».

 

Un modèle allemand qui a fait son temps

Voilà une affirmation qui ne manque pas de sel ! Nombreux sont ceux qui ont vanté les mérites du modèle allemand dont le succès économique a fait pâlir les meilleurs pendant des années. Mais cette vue manquait de perspectives, selon Tocqueville.

Pour le patron de la gestion, l’Allemagne se trouve dans une position inconfortable pour les mêmes raisons que celles qui l’ont laissée dans le confort pendant des décennies :

  • La défense de l’Allemagne est assurée par les Etats-Unis,
  • Les ressources naturelles qu’elle consomme proviennent majoritairement de la Russie,
  • Sa démographie décline, ce qui place le pays dans une pénurie programmée de futurs cadres.

La transition et l’indépendance énergétique sont des piliers centraux de l’avenir européen

Si l’indépendance de la France en matière d’énergie électrique est encore préservée par son parc nucléaire, les ménages espagnols et italiens ont enregistré une hausse de 50% des prix de l’électricité en douze mois. Si le coût de la modernisation de nos infrastructures est élevé, le coût social d’un dispositif énergétique maintenu dans son état actuel serait considérable. 

L’Europe sera-t-elle la seule à faire la transition énergétique ? Michel Saugné observe que la Chine et l’Inde continuent de brûler du charbon à hautes doses.  

Les transformations qui affectent nos populations et notre planète sont des défis importants pour la société de gestion

Tocqueville gère deux fonds dédiés à la transition énergétique : 

  • LBPAM ISR Actions Environnement investit dans les actions européennes de toutes tailles de capitalisations en privilégiant les producteurs de solution et les entreprises qui sont en transition,
  • LBPAM ISR Global Climate Change, lancé en 2022, investit dans les actions internationales. « Si les entreprises européennes sont plus engagées, ce sont souvent les non-européennes qui ont les solutions » ajoute le directeur de la gestion de Tocqueville Finance.

« On fait attention à l’empreinte Carbone »

La gamme de Tocqueville Finance a obtenu le label ISR pour près de 90% de ses fonds. La version 2 du label exige de témoigner concrètement de l’engagement ISR de la gestion. C’est ainsi que l’indice carbone de Tocqueville Value Europe ISR est en avance par rapport au marché, affirme Michel Saugné, qui précise que la mesure s’étend aux Scopes 1 et 2, le Scope 3 étant en pratique impossible à évaluer.

Renforcer les expertises dans la technologie

Tocqueville Finance entend renforcer ses expertises dans la technologie, un univers qu’elle décline en quatre sous-ensembles : la haute technologie, les technologies de la consommation, la biotechnologie et la technologie verte. Ces thématiques d’investissement sont reprises dans Tocqueville Global Tech ISR et Tocqueville Technology ISR avec un biais vers les petites et moyennes capitalisations. Le premier investit dans les entreprises capitalisant moins de 100 milliards $, ce qui prive tout de même les gérants de 40% de la cote !

Pour se différencier, forte de son savoir-faire dans les PME et ETI, la SGP recherche des entreprises de tailles moyennes qui sont des « maillons essentiels dans les offres technologiques ». 

Les ambitions de Tocqueville Finance

« Capitaliser sur ce que l’on sait bien faire »

C’est la priorité de Michel Saugné qui souligne que les expertises de Tocqueville Finance sont reconnues sur les valeurs de la zone euro. 

Apporter une plus-value. Le patron de la gestion prend pour exemple l’offre sur la transition énergétique avec un discours clair sur ce qui est possible et la capacité à chercher des opportunités sous les radars. 

Recrutements en vue

« Nous voulons renforcer les expertises dans la technologie, à l’international, avec en ligne de mire des spécialistes dans la gestion globale, l’énergie et dans les secteurs porteurs de nos thématiques ».

Développements technologiques 

En matière de services informatiques, le déménagement prochain de Tocqueville va permettre de franchir de nouvelles étapes. La SGP ira plus loin dans l’évolution de ses outils propriétaires, à l’image de son outil GREaT basé sur la méthodologie ISR de LBPAM. A travers celui-ci, près de 9 000 titres cotés sont évalués selon quatre critères : gouvernance responsable, gestion durable des ressources, transition énergétique et économique, développement des territoires, « un outil très en avance qui permet par exemple, de simuler l’impact de décisions de gestion sur l’empreinte carbone ».

 

  Comment souscrire ?

  • La part C de LBPAM ISR Actions Environnement, SRRI 6, SFDR 9, éligible au PEA, SRRI 6, à l’encours d’un milliard d’euros, est disponible sous le code FR0010748368.
  • La part R de LBPAM ISR Global Climate Change, SRRI 6, SFDR 9, est disponible sous le code FR0013343084.

 

 

 

 

Article classé dans :